En route vers l'Occitanie : retrouvez bientôt l'ensemble des données de la nouvelle Région.
DOCUMENTATION / Financement
LES AIDES FINANCIÈRES : QUI CONTACTER ?

Pour avoir des informations précises sur les possibilités et les modalités de financement, contacter votre mission départementale bois-énergie.

Contacts aides financières

LES AIDES DE L'ADEME ET LA RÉGION POUR LE BOIS ÉNERGIE
 Le site de l’Ademe

Tout maitre d’ouvrage, hors particulier qui s'engage dans un projet bois énergie peut prétendre
à différentes aides de la Région et de l'Ademe :

  • Pour la réalisation de l'étude de faisabilité
  • Pour les missions d'assistance à maitrise d'ouvrage
  • Pour l'investissement dans l'installation
 Le site de la Région Languedoc-Roussillon

Pour prétendre à l'octroi de ces aides il est indispensable que la mission départementale
bois énergie concernée soit associée à chaque étape de l'élaboration du projet.
Les investissements éligibles sont les suivants :

  • génie civil silo et chaufferie
  • chaudière bois et périphériques hydrauliques Europe
  • réseau de chaleur
  • sous stations
  • l'ingénierie

Les investissements concernant l'éventuelle chaudière d'appoint et le réseau de distribution intérieure (radiateurs) ne sont pas éligibles.
Des aides sont également mobilisables auprès des Conseils Généraux.
Les documents joints détaillent les modalités d'octroi et les montants et taux envisageables.



modalités d'aide biomasse énergie 2014

Le bois-énergie en Languedoc-Roussillon
Fiche descriptive Chaufferie

LA POLITIQUE D'AIDES DU CONSEIL GÉNÉRAL DES PYRÉNÉES-ORIENTALES
 Le site du Conseil Général des Pyrénées-Orientales

Le Conseil Général des Pyrénées-Orientales soutient le développement du bois énergie

LA POLITIQUE D'AIDES DU CONSEIL GÉNÉRAL DE L'AUDE
 Le site du Conseil Général de l'Aude

Le Conseil Général de l'Aude a mis en place en 2006 un Plan Bois Energie afin d'accompagner le développement des chaufferies automatiques au bois collectives ainsi que des filières locales d'approvisionnement en bois.

Outre la mission d'animation réalisée (accompagnement des porteurs projets, réalisation de pré diagnostics de faisabilité, communication, etc.), le plan prévoit le soutien financier aux projets d'investissement selon les modalités suivantes :

Chaufferies bois : aide de 20% du surcoût plafonnée à 50 000 €
Bénéficiaires : collectivités territoriales, bailleurs sociaux publics et privés

Plateformes de stockage de bois déchiqueté : aide de 20% plafonnée à 20 000 €
Bénéficiaires : collectivités territoriales pour des projets à rayonnement intercommunal et hors zone de structures existantes

Page internet du plan bois-énergie du conseil général de l'Aude

LA POLITIQUE D'AIDES DU CONSEIL GÉNÉRAL DE L'HÉRAULT
 Le site du Conseil Général de l'Hérault

Le Conseil Général de l'Hérault soutient le développement du bois énergie.

En 2006, dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique, le Département s'est engagé
à promouvoir le développement des énergies renouvelables.
Comment ? avec un programme d’aide à l’investissement pour des équipements utilisant des énergies renouvelables (en priorité le bois énergie et le solaire thermique).

Aides bois-énergie du conseil général de l'hérault

LA POLITIQUE D'AIDES DU CONSEIL GÉNÉRAL DU GARD
Le site du Conseil Général du gard


Le Conseil Général du Gard soutient le développement du bois énergie

LA POLITIQUE D'AIDES DU CONSEIL GÉNÉRAL DE LA LOZÈRE
Le site du Conseil Général de la Lozère


Le Conseil Général de la Lozère soutient le développement du bois énergie

LES CERTIFICATS D'ÉCONOMIE D'ÉNERGIE
Le site du ministère de l'économie, des finances et de l'industrie

Les certificats d'économie d'énergie visent à réaliser des économies d'énergie dans les secteurs résidentiel et tertiaire en agissant soit à la source, soit en développant des systèmes utilisant les énergies renouvelables.

Les grands opérateurs de l'énergie, les "obligés" sont contraints au travers de ce dispositif de réaliser des opérations d'économie d'énergie.

Néanmoins, les collectivités publiques qui engagent de manière volontaire des démarches d'économie d'énergie ou d'utilisation d'énergie renouvelable peuvent solliciter l'octroi de certificats d'économie d'énergie. La revente de leur certificat d'économie d'énergie sur le marché peut constituer alors un outil de financement.

Le dispositif certificat d'économie d'énergie est détaillé sur le site internet du Ministère de l'écologie, du développement et de l'aménagement durables (rubrique politiques énergétiques).
Site des certificats d'économie d'énergie
Le site de l'ADEME
L’Ademe propose 2 guides sur les Certificats d’Economie d’Energie, un à destination des Collectivités et un autre pour les entreprises.
Guide pour les collectivités et les établissements publics
Guide pour les entreprises

FOND CHALEUR : APPEL À PROJETS POUR L'INDUSTRIE ET L'AGRICULTURE (BCIAT)

Un nouvel appel à projets BCIAT est lancé pour l’année 2012.
Toutes les informations en suivant le lien suivant :

Retrouver toutes les informations sur l'appel à projets Biomasse Chaleur Industrie et Agriculture (BCIAT)

EVOLUTIONS DES COÛTS D'INVESTISSEMENTS DES PROJETS BOIS-ÉNERGIE
L’Ademe est attentive à l’évolution du prix du matériel bois-énergie.

Les investissements des installations bois-énergie sont plus élevés qu’une solution d’énergie « classique ». Les subventions allouées et les économies importantes de fonctionnement générées grâce au bois permettent d’amortir rapidement l’installation. L’étude montre les dérives constatées sur les prix et apporte quelques éléments des réponses.
Télécharger l’étude complète de l’Ademe

 
MENTIONS LEGALES   ESPACE PRIVE