En route vers l'Occitanie : retrouvez bientôt l'ensemble des données de la nouvelle Région.
DOCUMENTATION / Energie
BILAN RÉGIONAL DE L’ÉNERGIE ET DES GAZ À EFFET DE SERRE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON 2011

La Région Languedoc-Roussillon, l’Etat et l’ADEME ont décidés de s’associer afin de disposer d’un outil de suivi de la situation énergétique régionale. Cet « Observatoire régional de l’Energie » a vocation à observer les tendances régionales en matière de consommations d’énergie et d’émissions de gaz à effet de serre, ainsi que les évolutions économiques et sociales liées au contexte énergétique. Outil partenarial, il associe l’ensemble des acteurs del’énergie et les pouvoirs publics concernés.

Télécharger le bilan régional de l’énergie et des gaz à effet de serre 2011

REPÈRES ÉNERGIE LANGUEDOC-ROUSSILLON

Chaque année, la DREAL Languedoc Roussillon publie un bilan énergétique de la région établissant un état des lieux de la production et de la consommation d’énergie de l'année N-2 (pour une publication en janvier de l'année N)

Repères énergie Languedoc-Roussillon 2010

SCHÉMA RÉGIONAL DES ÉNERGIES RENOUVELABLES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON
Le schéma régional des énergies renouvelables défini, par zones géographiques, sur la base des potentiels de la région, et en tenant compte des objectifs nationaux, des objectifs qualitatifs et quantitatifs de la région en matière de valorisation du potentiel énergétique renouvelable et fatal de son territoire

Télécharger le Schéma régional des énergies renouvelables du Languedoc-Roussillon
EVALUATION DES EMPLOIS DANS LA FILIÈRE BIOCOMBUSTIBLES

Un des arguments de la filière biocombustible est la création d’emplois non délocalisables. L’Ademe a menée, en 2007, une étude par secteur d’activité (boi bûche, bois déchiqueté, etc.. afin d’identifier les emplois créées ou maintenu par le développement de cette filière. En 2006, la filière bio combustible représente 60 000 emplois en France.

Télécharger l’étude complète de l’Ademe

HISTORIQUE DES ENERGIES RENOUVELABLES
 Le sommaire de l'Observatoire de l'énergie

Ce rapport de l'Observatoire de l'énergie fait un historique du développement des énergies renouvelables en France de 1975 à 2005.
Il fournit des éléments de cadrage et des chiffres clés entre autres sur le bois énergie et l'évolution de la production électrique et thermique d'origine renouvelable.
Télécharger le rapport

CHIFFRES CLÉS DE L'ÉNERGIE EN FRANCE
Le site du ministère de l'économie, des finances et de l'industrie

Le Ministère de l'économie et des finances publie les chiffres clés de l'énergie en France.
Un chapitre de ce document est consacré aux énergies renouvelables. Il permet en outre de resituer la production et la consommation des énergies renouvelables par rapport à l'ensemble de autres énergies en France.

Télécharger l'édition 2010Télécharger l'édition 2009
Télécharger l'édition 2008Télécharger l'édition 2007
Télécharger l'édition 2006

BILAN DES VENTES D'ÉQUIPEMENTS PAR FILIÈRE ÉNERGÉTIQUE
Le site d’Observ’er
Observ’er dresse le bilan pour chaque filière suivie (bois énergie, pompes à chaleur, solaire thermique et solaire photovoltaïque) des ventes d'équipements.


Les indicateurs de ce document portent uniquement sur les volumes de ventes totales du marché en 2010 pour le document 2011 et 2011 pour le document 2012.
Le champ de collecte d’informations de cette étude a couvert les segments de marchés suivants :
- les poêles
- les foyers fermés et inserts
- les chaudières
- les cuisinières

Télécharger le document d’Observ’er 2011
Télécharger le document d’Observ’er 2012

BAROMÈTRE EUROPÉEN DU BOIS ÉNERGIE
Le site d’Observ’er

Observ’ER au travers de son baromètre de la biomasse solide fournit somme d'éléments sur le développement du bois énergie en Europe et permet d'évaluer l'avancement des différents Etats dans le domaine.
Baromètre biomasse solide 2011
Baromètre des énergies renouvelables 2011

Baromètre biomasse solide 2012
Baromètre des énergies renouvelables 2012

Baromètre biomasse solide 2013
Baromètre des énergies renouvelables 2013

LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE DES BÂTIMENTS (RT 2005)
Espace Energies et Matières Premières du Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de l’Aménagement du Territoire
RT 2005, label HPE, étude de faisabilité des approvisionnements en énergie, DPE, réglementation sur le refroidissement…
les obligations de performance énergétique se multiplient.

La RT 2005 réglemente les caractéristiques thermiques et la performance énergétique des nouveaux bâtiments.

Les labels de Haute Performance Energétique (HPE 2005, THPE 2005, HPE EnR2005, THPE EnR 2005, BBC) récompensent les bâtiments dont le niveau de consommation énergétique est inférieur à la consommation de référence de la RT 2005 et/ou qui utilise des énergies renouvelables. Ils peuvent notamment donner droit à un dépassement du coefficient d’occupation des sols (cf. article "Construction durable et bonification du COS").

La réalisation d’un Diagnostic de Performance Energétique (DPE) est désormais obligatoire lors de l'achat, la location ou la construction d’un bâtiment et doit être affiché pour tout bâtiment public de plus de 1000 m².

Depuis 2007, les bâtiments existants de plus 1000 m² qui doivent faire l’objet de travaux de rénovation thermique pour un montant supérieur à 25% de leur valeur devront respectés les critères de performance énergétique prescrits dans la RT des bâtiments existants.

Depuis le 1er juillet 2007, la température de chauffage et l’usage d’un système de refroidissement sont limités par le code de la construction et de l’habitation.

Enfin, la réalisation d’une étude de faisabilité des approvisionnements en énergie, destinée à évaluer la pertinence de chaque source d’approvisionnement, est désormais obligatoire pour certains types de bâtiments neufs ou existants.
Consulter l'ensemble des textes sur la réglementation thermique des bâtiments

PLAQUETTE « BIOMASSE ENERGIE, UNE ALTERNATIVE DURABLE POUR VOS PROJETS »
Le site de l’Ademe

La nouvelle plaquette « BIOMASSE ENERGIE, une alternative durable pour vos projets » présente le nouveau plan Biomasse-énergie 2007/2010 de l’ADEME.
Cette plaquette reprend les évolutions de l’utilisation de la biomasse, les enjeux et les perspectives d’utilisations dans les années à venir.

Elle s’adresse particulièrement aux collectivités locales et territoriales, entreprises, administrations, hôpitaux, bureaux d’études, architectes, urbanistes, chambres de commerce et d’industrie, associations de consommateurs, producteurs et transformateurs de biomasse : entreprises agricoles, forestières, de déconstruction, gestionnaires de déchets, industries agro-alimentaires, fabricants de panneaux, meubles charpentes, industries papetières, syndicats professionnels, élus nationaux et locaux.
Télécharger la plaquette (1,2 Mo)

L'ÉNERGIE DANS LES CULTURES SOUS SERRES
Le site de la Région Centre

La culture sous serre de légumes ou de fleurs est une activité importante qui nécessite de grandes quantités d’énergies pour le chauffage.

La Région centre a mis en place un guide à destination des techniciens mais également des professionnels. Il a pour but de maîtriser, réduire et optimiser les dépenses énergétiques ainsi qu’effectuer les meilleurs choix en matière de production énergétique, dont le bois-énergie.
Télécharger le guide (3,2 Mo)

GUIDE DES RÉSEAUX DE CHALEUR
Le site de le Communauté Urbaine
Les réseaux de chaleur offrent de nombreux avantages mais souffrent d’idées reçues.

Si ¼ des bâtiments parisiens sont chauffés par le réseau de chaleur de Paris (plus gros réseau de France), 50 % des habitants des pays nordiques ont déjà fait ce choix.

Afin de donner des éléments de réponses et montrer les avantages et inconvénients d’un chauffage par réseau de chaleur, la Communauté urbaine de Nantes Métropole a édité un guide pour mieux informer les décideurs et les utilisateurs, futurs abonnés.
Télécharger le guide (7 Mo)

L'UTILISATION DE L'ÉNERGIE DANS LES SERRES
 Le site de l'ademe 3 organisations professionnelles du secteur ont fait le constat de l'utilisation de l'énergie aujourd'hui dans les serres et ont évoqué les possibilités d'évolutions futures pour les rendre moins énergivores et plus "écologiques".

Télécharger la synthèse complète de l’ADEME

UNE ANNÉE 2008 RÉUSSIE POUR LE MARCHÉ DU CHAUFFAGE DOMESTIQUE AU BOIS
 Le site de l'ademe
A la suite d’une enquête ciblée sur l’équipement des particuliers français, l’Ademe, à rédiger un rapport portant sur le marché des appareils domestiques de chauffage au bois en 2008.
Une étude intéressante et encourageante, au vu des bons résultats de ce marché. Rappelons que le renouvellement des équipements aux bois des particuliers est un enjeux stratégique de réduction de la pollution liée au bois. En effet, la majorité de la pollution du chauffage au bois est imputable aux équipements ancien des particuliers.


Télécharger l’étude complète de l’Ademe

EVOLUTION DU MARCHÉ DU BOIS-ÉNERGIE D'ICI 2020

Le bois-énergie représente une forte part des consommations au niveau du chauffage domestique. Qu’en sera-t-il en 2020 ?

Une étude réalisée par l’Ademe en fin d’année 2009 dessine plusieurs scénarios d’évolutions du marché. Les objectifs 2020 fixés par le Grenelle de l’environnement semble atteignables, mais les futures évolutions règlementaires (réglementation thermique, etc.) et les fluctuation économiques des autres énergies peuvent influencer les conclusions.
Télécharger l’étude complète

CAHIER THÉMATIQUE "L'ÉNERGIE DES BOIS"
Le CGAAER (Conseil général de l'alimentation, de l'agriculture et des espaces ruraux ) a édité son Cahier thématique - volume XIV - décembre 2011 « BIOMASSE – ENERGIE – CLIMAT : de la photosynthèse à la bio-économie » Tome 2 : "L'énergie des bois"


Au sommaire de ce numéro :

Éditorial
  • Mobiliser la forêt
  • La forêt idéale
  • Focus : le « carbone vert » sous haute tension en Guyane
  • Le bois dans tous ses états
  • Tout feu, tout flamme
  • Valoriser le stockage du carbone forestier
  • Les feuilles de route du « carbone vert »
  • Innovations, gouvernance et communication
  • La bio-économie face aux marchés »


il est téléchargeable ci-dessous :

Energie des bois decembre-2011

 
MENTIONS LEGALES   ESPACE PRIVE